Accueil / HIGH-TECH / Apple frappe fort à Google et défend la sécurité iOS

Apple frappe fort à Google et défend la sécurité iOS

Apple frappe fort à Google et défend la sécurité iOS.

Lorsque Google a révélé par ses conclusions que l’écosystème d’Apple n’est pas aussi sûr que nous pensons qu’il soit, ce fut un choc pour Apple. En réponse à Google, Apple a défendu son système de sécurité en précisant qu’Apple n’était pas là pour prendre la merde de qui que ce soit.

Réponse d’Apple à Google

Apple, via un communiqué de presse officiel , a laissé entendre que les problèmes de sécurité évoqués dans le rapport de Google sont définis comme des problèmes à grande échelle. Cependant, il s’agissait d’un projet à petite échelle, car il concernait « moins d’une douzaine de sites Web consacrés au contenu lié à la communauté ouïghoure».

Apple frappe fort à Google et défend la sécurité iOS

Tout en clarifiant l’ampleur de l’attaque, Apple a indiqué que son principal objectif était la sécurité des utilisateurs, quelle que soit la nature des problèmes de sécurité.

Apple a également suggéré que les affirmations de Google infusaient la peur chez les utilisateurs d’iOS, ce qui était faux, car cela n’a jamais été le cas.

Enfin, Apple a précisé que les failles de sécurité existaient depuis deux mois, contrairement à la réclamation de deux ans de Google. Le technicien technique de Cupertino a résolu le problème dans les 10 jours, en février, lorsqu’il en a eu connaissance.

Les failles de sécurité d’Apple

Pour rappel, les analystes de Google Project Zero ont révélé que des sites Web malveillants étaient capables d’attaquer les iPhones, ce qui durait aussi longtemps que deux ans.

Le rapport a affirmé que les utilisateurs d’iPhone pourraient être facilement piégés; une fois qu’ils ont visité les sites Web malveillants, le logiciel malveillant a été utilisé et les données des utilisateurs ont été volées.

Environ 14 problèmes de sécurité ont été identifiés dans la recherche, Safari contribuant à la majorité des problèmes. Le rapport a également affirmé que des vulnérabilités en matière de sécurité étaient présentes dans iOS version 10 et iOS version 12.

En outre, il a été déclaré que les failles de sécurité iOS affectaient non seulement les utilisateurs iOS, mais également les appareils Android et Windows .

Engagement pour la sécurité des utilisateurs

Outre les éclaircissements (les utilisateurs d’iPhone ont plus que tout besoin en ce moment), Apple a affirmé que la sécurité était sa priorité absolue. De plus, la sécurité reste «inégalée» car elle assure la sécurité du logiciel et du matériel.

Pour le moment, tout ce que nous pouvons espérer, c’est que Apple reste fidèle à ses clarifications et continue à être sécurisé.

Lire aussi:À quoi s’attendre de l’événement iPhone du 10 septembre d’Apple

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *